Fidéliser les salariés grâce au Groupement d'Employeurs

L'édition du 17 juillet 2014 de l'Agriculteur Normand nous propose, dans sa rubrique "Services" un article détaillé sur les avantages du Groupement d'Employeurs dans le milieu agricole à travers l'exemple du GE Agri Emploi 38.

 

"Les avantages d'un Groupement d'Employeurs sont nombreux : bénéficier d'une main d'oeuvre que vous n'auriez pu recruter seul, maîtriser et partager les coûts de main d'oeuvre, fidéliser les salariés et ainsi améliorer la productivité et alléger la gestion administrative.
Pour les salariés, le GE est signe d'intérêt : il permet de stabiliser une une situation professionnelle, de pérenniser son emploi, de développer ses capacités d'adaptation, de s'intégrer sur un territoire ete d'enrichir ses compétences et ses savoir-faire."

 

"Agri Emploi 38 est un Groupement d'Employeurs à vocation départementale, type association Loi 1901 créée en 2009. En 2013, il a enregistré une augmentation de son activité de 150 %. Un résultat qui s'explique par un intense travail de prospection et une grande réactivité dans la filière élevage et cuniculture."

 

" La particularité de ce groupement est qu'il couvre un grand nombre de productions. Il y a 1/3 d'éleveurs, 1/3 d'arboriculteurs, 1/3 de maraîchers, de producteurs de petits fruits, de transformateurs fromagers et des exploitants de la filière bois. (...). Nous travaillons principalement avec des exploitations laitières et d'élevage, des éleveurs porcins et de brebis. La dimension de ce groupement permet de sécuriser l'emploi pour le salarié. Chaque salarié est employé à temps plein. Pour limiter les déplacements chaque salarié travaille sur 2 ou 3 exploitations" explique Sariah Donzel-Gargand, chargée de mission à Agri Emploi 38."

 

Tout comme Activ'emploi, GE de la Manche qui enregistre pour l'année 2013, plus de 85 entreprises adhérentes, la vocation du GE Agri emploi 38 est bien d'assurer pour les entreprises maraîchères et agricoles souplesse et flexibilité et de garantir la pérennité de l'emploi pour ses salariés.

 

Source : L'agriculteur Normand - Edition du 17 juillet 2014

Écrire commentaire

Commentaires : 0